Comment entretenir une maison troglodyte ?

Maison troglodyte

Les habitats troglodytes remontent à la préhistoire. Ce sont des maisons souterraines, creusées sur le flanc des montagnes pour des usages temporaires ou permanents. Elles sont généralement aménagées dans des roches sédimentaires (calcaire, molasse, grès, etc.) ou volcaniques (cendres, tuf tendre, etc.)

Elles témoignent de la capacité de l’homme à s’adapter et à dompter son environnement. L’aménagement et l’entretien de ces habitats doivent intégrer à la fois la maîtrise de l’environnement et la sécurisation des lieux. Comment allier choix des matériaux et gestion de la lumière et/ou de l’humidité sachant que chaque site dispose de particularités ?

Qu’est-ce qu’un habitat troglodytique ou maison troglodyte ?

Communément appelée cavité souterraine ou caverne, l’habitat troglodytique est une demeure creusée dans le roc ou s’appuyant sur des failles ou grottes naturelles. Il en existe partout dans le monde.

Ce type de construction peut être fait en versant de vallée, en falaise, en escarpement ou à la surface d’un plateau. Somptueuse ou rudimentaire, l’habitat troglodytique est en réalité une cavité modifiée par l’homme pouvant être, soit profonde avec une ou plusieurs pièces, séparées par la roche elle-même ou par des cloisons maçonnées, soit parallèle à la paroi et composée des cellules indépendantes les unes des autres.

On parle d’une maison troglodytique, d’un habitat troglodytique, car le troglodyte est l’occupant de ladite demeure. Le mot « troglodyte », du latin « troglodyta » (caverne, enterrer), désigne en effet un habitant des cavernes, des abris naturels, bref du monde souterrain.

Par extension, il s’agit d’une personne vivant dans des excavations aménagées en habitat.

Les maisons troglodytes peuvent avoir plusieurs fonctions. Elles peuvent faire office de logement temporaire ou permanent, d’abris souterrain, de château ou de cité sous roches. On peut également leur allouer un usage agricole ou d’abri pour structures religieuses.

Quels sont les avantages et inconvénients des maisons troglodytes ?

Se loger dans une maison troglodyte représente une expérience magique et unique, car l’habitat troglodytique est charmant comme le raconte Silvia sur sa page dédiée aux maisons troglodytes. Il a de quoi séduire plus d’un, et pour cause, il est le logement écologique par excellence.

Les avantages

Les températures varient très peu. En été comme en hiver, les températures sont naturellement douces et fraîches. Pas besoin de climatisation ou de chauffage. Lorsqu’il fait chaud pendant l’été, la pierre emmagasine de la chaleur et la restitue lorsqu’il fera plus frais en hiver.

Les cavernes sont essentiellement faites en matériaux sédimentaires ou volcaniques. Le temps n’altère pas la solidité de ces cavités. C’est donc un abri pouvant faire face à des hostilités de toutes sortes.

Les inconvénients

En dépit de leur charme, les maisons troglodytes ont quelques petites imperfections qui, avec quelques petites astuces, peuvent être améliorées.

Les plus grands inconvénients des habitats troglodytes sont liés à l’éclairage, l’aération et l’humidité. Il est toutefois possible de faire des puits de lumière, des façades vitrées ou des verrières pour éclairer les pièces.

Pour aérer ces cavités, il est généralement conseillé de forer un trou de décompression dans chaque pièce, ou bien d’installer des cheminées qui font office d’aération lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

Pour résoudre le problème numéro un des maisons troglodytes, qui est l’humidité, il faut déshumidifier l’air sans pour autant assécher les parois de la roche, qui doit sans cesse respirer.

On peut avoir recours à un chauffage au sol, qui permet d’améliorer les problèmes d’humidité sans trop faire monter la température. Il faut surtout déboiser régulièrement le dessus des habitations, car les racines des arbres et des plantes constituent une véritable source d’humidité.

Comment entretenir une maison troglodyte ?

Pour profiter d’une vie confortable au sein d’une habitation sous roche, il faut savoir apprécier les aménagements atypiques et prévoir quelques travaux. L’entretien de la végétation au-dessus des cavités est d’une grande importance. De fait, il est nécessaire d’élaguer les arbres, afin de maintenir une taille qui ne favoriserait pas les fissures sur les roches ou encore l’érosion.

La cavité troglodyte est un espace facilement personnalisable. Il est possible de transformer les pièces à sa guise en creusant un peu plus dans la roche pour agrandir ou en créer d’autres, pourquoi pas. Certaines maisons troglodytes sont proches les unes des autres. La possibilité de les réunir est envisageable à condition de faire appel à des experts.

Vivre dans une maison troglodytique est une expérience unique comportant de nombreux avantages. Elles disposent d’une très bonne isolation thermique. Tout est permis concernant ces logements. Un savant mariage de la roche et du contemporain maximisera l’éclat selon les besoins de chacun.

Retour haut de page