Je veux un meuble en carton : lit, chaise, table, étagère !

Quand le carton ondulé entre dans l’histoire de l’art par la petite porte

D’un matériau méprisé à un matériau noble ?

Le carton est entré dans l’histoire humaine par la petite porte : invention de l’industrie du bois du 20ème siècle, sorte de papier épais, on lui a d’abord réservé un usage fort modeste : emballer les marchandises.

Sous sa forme la plus commune de carton ondulé, façonné en boîtes après quelques pliages rudimentaires, il sert tout simplement de conteneur pour toutes sortes de produits.

Brut, présumé fragile, sans valeur, on le produit, on l’utilise, et on le jette.

Seuls les clochards récupéraient ce matériau d'(in)fortune.

Boite en carton

Or depuis l’avènement d’une sensibilité écologique dans les années 1960-70, suite à la prise de conscience de l’épuisement des ressources, le carton gagne ses lettres de noblesse sous plusieurs formes :

  • comme matériau créatif, il sert à produire des meubles originaux et toutes sortes d’objets décoratifs : lampes, boîtes à bijoux, jouets…
  • comme matériau de construction, il sert, comme le papier, à fabriquer du papercrete ou papier-ciment, qu’on peut façonner en briques avec lesquelles ont peut construire des murs et des bâtiments entiers.

Sous ses formes, il apparait maniable, léger, et écologique car recyclé et recyclable, promu « matériau d’avenir pour le design écoresponsable » !

Les pionniers du meuble en carton

Les premiers à s’être intéressés au carton comme matériau innovant pour créer du mobilier décoratif ont été, comme d’habitude, des artistes et des designers.

L’architecte Frank Gehry (auteur du Musée Guggenheim de Bilbao et d’innombrables autres monuments célèbres) a surpris le monde du design avec ses Wiggle Chair et Wiggle Stool, chaise en carton et tabouret en carton, fabriqués de manière industriel par découpe de nombreuses plaques de carton.

Plus récemment, le designer hollandais David Graas a proposé une autre manière de construire en carton, avec la technique des profils assemblés :

David Graas Fauteuil en carton

En France, un des pionniers s’appelait Eric Guiomar, créatif et diffuseur du virus du cartonnisme.

Le mobilier en carton est devenu tendance et artistique

Depuis les années 2000, le mobilier en carton conquiert un public de plus en plus grand par trois voies très différentes :

Le mobilier en carton comme loisir créatif

D’un côté, il fait dorénavant partie des loisirs créatifs pratiqués en amateur : facile à faire, très agréable, laissant libre cours à l’imagination, très long à produire mais nécessitant très peu de moyens matériels, il se pratique facilement en famille avec les enfants, et peut servir à créer toutes sortes de meubles sur mesure, aux formes, aux goûts et aux couleurs de chacun.

Etagère en carton enfant loisir créatif
Une étagère en carton pour enfant

Le mobilier en carton industriel

D’un autre côté, des fabricants ont conçu des modèles qu’ils produisent de manière industrielle, et qui entrent donc en compétition avec le meuble en bois et autres matériaux végétaux (osier, rotin), et avec le meuble en plastique ou en fer. Les progrès de la découpe laser rendent notamment possible une production en série de meubles qui n’ont pas leur équivalent dans d’autres matériaux.

Lampe en carton découpe laser
Une lampe en carton découpée au laser

Le mobilier en carton design et artistique

Enfin, des artistes et designers, ou des artisans de génie, continuent à produire des meubles à l’unité – ou des œuvres d’art, plutôt, plus chères que le meuble Ikéa produit à de millions d’exemplaires.

Commode en carton Louis XV Emilie Mazeau Langlais
Commode en carton de style Louis XV d’Emilie Mazeau Langlais

Lit, table, boîte à bijou et même maison : on peut tout fabriquer en carton !

Le matériau permet une infinité de variantes et de styles.

Lit en carton

Bureau en carton

Table en carton

Retour haut de page