Tabouret – de l’antiquité au design

Siège sans dossier ni bras, le tabouret se compose d’une structure très simple associant une assise à 1, 2, 3 ou 4 pieds.

Malgré cette simplicité apparente, vous serez surpris du nombre incroyable de formes qu’il peut prendre, correspondant à une riche variété d’usages et de contextes, tabouret de cour au tabouret de bar en passant par le tabouret de ferme et le tabouret liturgique, du château des nobles à la salle de concert, de la place de village africain à l’église chrétienne, adoptant des formes tour à tour rustiques, ouvragées ou design, dans des matériaux allant du bois brut au plastique en passant par le tissu, le cuir, le métal.

 

Histoire du tabouret

Le tabouret préhistorique

Le tabouret est probablement un des plus anciens meubles du monde, et un des plus universel. On s’asseyait d’abord où on pouvait : sur une souche, un tronc, une pierre.

La souche ou le tronc, des tabourets naturels
La souche ou le tronc, des tabourets naturels

Ce design du fond des âges, où la forme de l’objet trouvé correspond miraculeusement à un usage humain, inspire de nombreuses versions contemporaines du tabouret à tendance « retour aux sources ». Chômage assuré pour les ébénistes !

Tabouret traditionnel

On retrouve ce design « souche d’arbre » dans les tabourets des sociétés traditionnelles, de la préhistoire à aujourd’hui : matériau bois et forme ronde, deux bases à laquelle on apporte plus ou moins de raffinement par la sculpture. En Afrique comme ailleurs, loin d’être le siège du pauvre, le tabouret a été et reste parfois le siège du chef, du noble, du puissant.

Musée national d'Ethiopie-Tabourets traditionnels
Tabouret traditionnel, Ethiopie
Tabouret pour les notables, Nigéria
Tabouret pour les notables, Nigéria

Tabouret en Egypte

On retrouve des tabourets dans des tombes de pharaons et autres grands personnages, avec des traces d’usure, signe que le tabouret était un attribut du pouvoir : les humains sans pouvoir, à l’époque, n’avaient tout simplement que le sol (et des nattes) pour s’asseoir.

Tabouret Egypte
Tabouret Egypte

Tabouret en Grèce

Les grecs antiques connaissent le diphros, un siège rudimentaire constitué d’une assise sur un pied en X dont le design aura de l’avenir.

Tabouret diphros
Tabouret diphros

 

Tabouret à Rome

Les Romains utilisent la chaise curule, sur laquelle siègent les magistrats – consuls, dictateurs, préteurs et édiles curules.

Son design rappelle énormément le diphros grec.

Siège curule
Siège curule

Tabouret médiéval

Au Moyen-âge, les traditions antiques, égyptiennes, grecques et romaines, se perdent, mais le tabouret subsiste sous d’autres formes :

  • l’escabeau, un siège de forme carrée, sans dossier mais recouvert d’un coussin
  • le basset, un banc bas et peu large, sur deux pieds faits de simples planches
  • et tout simplement des coussins, à la mode orientale

Tabouret renaissance

La Renaissance retrouve les tabourets antiques et le design de pieds en X du diphros et du siège curule.

Tabouret classique

Le tabouret de cour

Au XVIè siècle apparaît un nouveau type de tabouret, à siège rembourré (synthèse de l’escabeau et du coussin), qu’on appelle placet.

Avec le développement de la vie sociale aristocratique et royale, le tabouret sous la forme du placet (4 pieds, une assise rembourrée revêtue d’un riche tissu) devient un privilège : quand un roi, un prince, un duc, un comte, reçoit, il peut faire apporter – ou pas ! – un tabouret à son invitée, c’est alors un honneur qu’on lui fait. Les hauts personnages, eux, bénéficient d’un fauteuil !

« Monsieur disait à la princesse de baiser les personnes qu’elle devait, c’est-à-dire princes et princesses de sang, ducs et duchesses et autres tabourets » (Extrait des mémoires du Duc de Saint-Simon (1675-1755)).

Tabouret Régence, vers 1680-1730
Tabouret Régence, vers 1680-1730

Le tabouret classique poursuit sa route de cour en cour et d’époque en époque, jusqu’au XIXè siècle.

Tabouret néo-Empire, produit entre 1875 et 1920 mais imitant le style Empire
Tabouret néo-Empire, produit entre 1875 et 1920 mais imitant le style Empire

Le tabouret d’église

Le tabouret est également à l’époque un meuble d’église, sur lequel s’assoient, au cours des longs offices, les assistants du prêtre.

Noironte, église Saint-Martin, fauteuil et tabourets de célébrant
Noironte, église Saint-Martin, fauteuil et tabourets de célébrant
Tabouret de chantre d'époque Louis XVI
Tabouret de chantre d’époque Louis XVI

Tabouret de ferme

Sièges des rois, des puissants, des nobles, le tabouret a aussi ses versions populaires et rurales.

Il ne reste qu’un meuble d’appoint dans la plupart des habitats, car la version pauvre du siège est plutôt le banc de bois que le tabouret.

En tant que siège d’appoint, il restait brut, ou paillé.

Tabouret rustique en bois massif
Tabouret rustique en bois massif
Tabouret paillé
Tabouret paillé

Mais il fut un siège utilitaire dans d’innombrables fermes, dans les étables où sous sa forme la plus brute il servait de siège de traite : petit, maniable, facile à nettoyer.

Tabouret pour traire
Tabouret paysan à trois pieds, pour traire

Il a aussi servi de siège utilitaire à de nombreux artisans qui, occupés de leurs mains et mobiles dans leur atelier, n’avaient besoin ni de dossier ni de bras ni même de confort, mais avant tout d’un meuble maniable et peu encombrant.

Tabouret d'artisan
Tabouret d’artisan

On trouve toujours ce type de tabouret aujourd’hui adapté à l’univers du bureau, où il devient un siège hi-tech : hauteur ajustable, assise ergonomique en forme de selle, adaptée à la morphologie humaine.

Tabouret de bureau, ergonomique

Tabouret de piano

Toujours utilitaire, mais plus noble, le tabouret de piano est le siège du pianiste, successeur de l’organiste et du claveciniste, voire du contrebassiste, tous musiciens assis devant leur instrument. Eux non plus, ayant les mains occupées, n’ont besoin ni de dossier ni de bras, mais leur siège étant vu par le public, il est souvent plus soigné et, les musiciens jouant pendant un certain temps, l’assise est confortable, rembourrée.

Tabouret de piano
Tabouret de piano
Tabourets décoratifs pour piano, vers 1860
Tabourets décoratifs pour piano, vers 1860

Tabouret de bar

Ce type de tabouret se développe au XIXè siècle en Amérique et traduit une société où la vitesse prend de l’importance et où « le temps c’est de l’argent ». Au lieu de s’asseoir confortablement en prenant son temps, sur le tabouret de bar on ne fait que passer au comptoir, consommer sa boisson et partir. Vite fait bien fait, ni vu ni connu, on ne s’attarde pas. Un café, un cocktail et bye-bye ! Du fast-drink, en quelque sorte, assis debout sur un bout de fesse avant l’arrivée du client suivant.

Tabouret de bar
Tabouret de bar
Tabouret de bar au design ergonomique
Tabourets de bar
Tabourets de bar avec repose-pieds

Depuis l’univers du bar, imprégnés d’une valeur de convivialité, ces tabourets hauts et assez confortables se sont fait une place jusque dans les foyers.

Tabourets de bar à la maison
Tabourets de bar à la maison

Tabouret d’école

Autre invention du XIXè siècle, l’école pour tous et son tabouret !

A ses débuts dans les années 1870, l’école de la République manquait d’argent et se souciait peu de confort. Elle a donc utilisé des sièges simples, soit des bancs collectifs en bois ou bois et métal, soit des tabourets individuels. Les élèves étant censés avoir les mains occupées à écrire, ou sagement posées sur la table, et se tenir le dos droit, ils n’avaient pas besoin de bras ni de dossier.

Tabourets d école
Tabourets d école

Tabouret design

Au XXè siècle, la créativité autour du tabouret explose et celui-ci prend toutes sortes de designs, de formes, de couleurs, de matériaux.

Quittant ses fonctions traditionnelles d’objet utilitaire ou de meuble de riche, le tabouret devient un objet décoratif.

Tabouret décoratif de l'américain David Kendall, vers 1895, en chêne massif
Tabouret décoratif de l’américain David Kendall, vers 1895, en chêne massif

Tabouret Art déco

Les Arts décoratifs notamment en font un exercice de style variant à l’infini les imprimés fleuris, les sculptures végétales, les motifs purement décoratifs.

Tabouret Art déco, par Emile Gallé
Tabouret Art déco, par Emile Gallé
Tabouret Art déco, entre 1920 et 1940
Tabouret Art déco, entre 1920 et 1940

Le design d’après 1945 lui donne quelques unes de ses formes les plus intemporelles, notamment :

Tabouret Butterfly Stool

  • L’indémodable Butterfly Stool (« tabouret papillon ») du designer japonais Sori Yanagi, proche de Charlotte Perriand : ce meuble se compose de deux pièces courbées en contreplaqué moulé, reliées par une tige en laiton.
Tabouret design "Butterfly Stool" de Sori Yanagi, 1954
Tabouret design « Butterfly Stool » de Sori Yanagi, 1954

Tabouret Tam Tam

  • Et l’amusant et populaire tabouret Tam Tam conçu par Henry Massonnet en 1968, tout rond, en plastique lisse de couleurs vives (jaune, vert, rouge, bleu…), et symétrique : son assise représente l’inverse de son pied.
Tabouret Tam Tam
Tabouret Tam Tam

Tabouret Wiggle Stool

Designé par l’architecte canado-américain Frank Gehry en 1972, ce tabouret innove en utilisant du carton ondulé pour dessiner une forme ludique et sensuelle de courbe repliée sur elle-même. Difficile de dire combien ce tabouret compte de pieds !!! A votre avis ?

Tabouret Wiggle Stool de Frank Gehry
Tabouret Wiggle Stool de Frank Gehry

Tabouret nuage

Il s’agit d’un tabouret contemporain dont l’assise est formée d’un long coussin tressé qui lui donne sa forme évocatrice d’un nuage.

Tabouret nuage
Tabouret nuage

Tabouret de bar en rotin

Autre must contemporain, le tabouret de bar en rotin allie les formes du passé à un matériau écolo très tendance. Le rotin provient de diverses plantes d’Asie du sud-est, qu’on peut tresser.

Tabouret en béton

Possible à l’intérieur mais idéal pour l’extérieur (jardins, parcs, espaces publics, terrasses…), le tabouret en béton retrouve les sources de la fonction (s’asseoir sur une pierre) tout en utilisant les ressources du design et des techniques modernes : avec le béton banché, lissé ou ciré, on fabrique des tabourets durables, résistants à tous les temps (soleil, pluie, gel…) et aux formes intemporelles.

Tabouret en béton
Tabourets en béton

Tabouret design scandinave

Danois, suédois, finlandais, norvégiens, les tabourets scandinaves – souvent de bois et minimalistes – viennent de grandes marques comme Muuto, Vitra, Frama, Artek, Form&Refine, Republic of Fritz Hansen (avec des designs d’Arne Jacobsen)…

Tabouret Muuto
Tabouret Muuto chez Made In Design

Tabouret Bow-Wow

Le Bow-Wow du designer danois Morten est taillé dans un bloc de chêne brut. Sans aucune fixation ni aucun traitement de finition, il est 100% écolo et directement compostable !

Tabouret Bow-Wow
Tabouret Bow-Wow (Source)

Pour finir

Quelle incroyable richesse de formes, pour un meuble aussi simple ! Or l’histoire continue, que nous réserve-t-elle ? Un tabouret sans pied fait d’une simple assise en lévitation ? Un tabouret volant ?