Philippe Starck, designer de meubles et décorateur d’intérieur

Architecte et designer industriel français d’une productivité exceptionnelle, Philippe Starck a designé des milliers de lieux et d’objets pour les plus grandes marques de design (Kartell, Driade, Alessi, Vitra, Cassina, Flos, MAGIS…), pour des hôtels et restaurants, des institutions, mais aussi pour des marques grand-public (une brosse à dent Fluocaril, des meubles pour les 3 Suisses) etc.

Vie et œuvre de Philippe Starck

Jeunesse et formation

Né le 18 janvier 1949, fils d’un ingénieur aéronautique, Philippe Starck étudie l’architecture d’intérieur et le design de produits à l’Ecole Camondo, qui a aussi formé un autre designer français célèbre, Pierre Paulin.

Les débuts

Déjà éclectique, Starck conçoit d’abord des objets gonflables tout en devenant directeur artistique pour Pierre Cardin qui lui commande une gamme de mobilier. A partir du milieu des années 1970, il travaille surtout dans la décoration d’intérieur et conçoit des lieux prestigieux : La Main bleue et les Bains douches en 1978, deux boites de nuit parisiennes.

La consécration

En 1979, Philippe Starck fonde sa propre agence de design, Starck Products qui deviendra Ubik.

En 1981, il aménage le Café Costes de Paris en 1981, pour lequel il conçoit le fameux fauteuil Costes à trois pieds.

Philippe Starck Fauteuil Costes
Philippe Starck – Fauteuil Costes

Ces créations lui valent une notoriété qui encourage le président François Mitterand à lui commander en 1982 un réaménagement intérieur des appartements privés de l’Elysée.

A partir du milieu des années 1980, Philippe Starck développe le concept de design démocratique ou design pour tous, avec la volonté de diffuser ses créations massivement et « au juste prix ».

Le tabouret WW (Wim Wenders)

En 1990, il conçoit pour le réalisateur allemand Wim Wenders le tabouret WW : Wenders ayant dit au designer qu’il préférait travailler debout, Starck lui a dessiné un tabouret qui permet de s’asseoir à peine.

Philippe Starck Tabouret WW
Philippe Starck – Tabouret WW

Le fauteuil Louis Ghost

En 2002, la marque de design italienne Kartell sort son fauteuil Louis Ghost qui deviendra un best-seller diffusé à des millions d’exemplaires. Il s’agit d’un fauteuil en polycarbonate transparent, simplifiant la structure d’un fauteuil Louis XVI.

Philippe Starck Chaise Louis Ghost Kartell
Philippe Starck – Chaise Louis Ghost – Kartell

Le canapé Bubble Club Sofa

Pour l’extérieur, idéal dans un jardin, Satrck imagine ce canapé en plastique, inspiré de la forme du canapé Club de tradition anglaise.

Kartell Bubble Club Sofa Philippe Starck
Kartell – Bubble Club Sofa – Philippe Starck

La chaise Masters

En 2009, Starck conçoit la chaise Masters, dont la forme synthétise celles des chaises les plus célèbres de 3 grands maîtres du design mobilier : Arne Jacobsen, Eero Saarinen et Charles et Ray Eames.

Philippe Starck Chaise Masters Kartell
Philippe Starck – Chaise Masters – Kartell

Le fauteuil AI

En 2019, Philippe Starck présente au Salone del mobile de Milan le fauteuil A.I., conçu avec le logiciel Autodesk et édité par Kartell.

Le designer présente ainsi la conception de son fauteuil : il aurait fourni à l’intelligence artificielle les consignes suivantes :

« ‘A.I saurais-tu reposer notre corps avec le minimum de matière et d’énergie ?’

A.I, sans culture, sans souvenirs, sans influence, a répondu seulement avec l’intelligence, son intelligence ‘artificielle’.

A.I est la première chaise conçue hors de notre cerveau, hors de nos habitudes à penser.

Venu d’ailleurs un nouveau monde s’ouvre à nous.

Illimité. »

Il en serait résulté le fauteuil suivant, produit en plastique recyclé :

Philippe Starck Fauteuil AI Kartell
Philippe Starck – Fauteuil AI – Kartell
Retour haut de page