Histoire du bureau et du secrétaire

Le bureau comme meuble vient du moyen-âge. D’abord réservé à certaines professions, il n’est devenu une table de travail répandue qu’avec l’avènement de la bourgeoisie et il s’est généralisé aux XIXè et XXè siècle.

Le bureau au moyen-âge

On ne trouve pas trace du bureau avant le moyen-âge, parce que les sociétés avaient d’autres manières d’écrire et de travailler.

Le bureau tire son nom de la bure, un textile épais dont on faisait aussi les habits des moines : « robe de bure ». Ce textile recouvrait une table, qui servait d’écritoire – le textile servait à absorber l’encre superflue – ou de comptoir pour compter des pièces de monnaie – on parle d’ailleurs toujours de bureau des changes et la banque comme profession tire son nom du banc sur lequel le banquier médiéval faisait ses affaires.

Au moyen-âge, avant l’invention de l’impression par Gutenberg en 1452, la seule méthode pour diffuser des livres (notamment la Bible) et autres écrits consiste à les faire copier à la main par des moines copistes. Ces derniers sont donc les premiers utilisateurs du bureau qui a d’abord la forme d’un écritoire ou d’un pupitre.

Bureau du moyen age
Bureau du moyen-âge
Bureau medieval
Bureau médiéval

Le bureau à l’âge classique

L’âge classique voit se renforcer les structures administratives de l’Etat, surtout sous François 1er, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.

La royauté et ses agents ont donc de nouveaux besoins pratiques, auxquels correspondent de nouvelles formes de mobilier :

  • le bureau proprement dit est une table sous laquelle on a arrangé une ou plusieurs rangées de tiroirs ; un espace central permet de s’asseoir
  • le cabinet est une évolution du bureau avec plus de tiroirs, de rangements, de plateaux, et une tendance à être fermé – comme avec le modèle Mazarin, du nom du ministre de Louis XIII
  • le secrétaire sert spécifiquement à écrire et ranger des papiers, des lettres, des documents, donc à accomplir du travail administratif pour un personnage important (secrétaire royal, etc) ; ses compartiments sont fermés à clé, d’où son nom, lié aux secrets d’Etat…
    • Certains secrétaires ont la forme d’une armoire avec une plaque qui sert de porte et qu’on peut rabattra à l’horizontale pour la faire servir de table
    • D’autres, appelés secrétaires cylindres, sont constitués d’une table bureau surmontée d’une structure arrondie qui peut se replier pour donner accès au bureau ou à l’inverse pour protéger le matériel d’écriture, les documents, les sceaux et cachets…
Bureau de style Louis XIII
Bureau de style Louis XIII

 

Bureau mazarin
Bureau mazarin
Bureau plat style Louis XV
Bureau plat style Louis XV
Bureau a cylindre Louis XVI
Bureau à cylindre Louis XVI

Le bureau moderne

Au XIXè siècle

Les révolutions démocratiques, bourgeoises et industrielles font exploser les besoins en matière de gestion, d’écriture professionnelle, de gestion de documents, de sorte que le bureau, tout comme le cabinet, deviennent une pièce à part entière, qui contient le meuble du même nom.

Encore aujourd’hui, on parle du siège d’une entreprise, et de ses bureaux, pour désigner son centre décisionnelle, le lieu du pouvoir.

Bureau XIXe siecle
Bureau XIXe siècle

Au XXè siècle

Au XXè siècle, la démocratisation du bureau se poursuit grâce à la généralisation de l’éducation de masse puis à l’explosion de la société de consommation. Les écoliers de la classe moyenne de la deuxième moitié du XXè siècle ont leur propre bureau pour faire leur devoirs, chaque enfant étant devenu un petit moine copiste et un petit Roi de France.

Bureau decolier
Bureau d’écolier

Progressivement, les formes se simplifient et on abandonne totalement les décorations luxueuses, les enjolivures métalliques et autres sculptures de bois ; les surfaces du bureau moderne sont planes et sans fioritures, fonctionnelles et propres.

Comme ce bureau de style Bauhaus conçu par le designer Marcel Breuer.

Bureau bauhaus Marcel Breuer
Bureau Bauhaus – Marcel Breuer

Le bureau devient même un pilier du marché du meuble, au point que certaines grandes entreprises comme Knoll et Herman Miller aux Etats-Unis bâtissent en partie leur succès sur lui.

Knoll, avec la Planning Unit de Florence Knoll, révolutionne l’espace professionnel en vendant la conception globale des espaces de bureaux et autres lieux de travail tertiaire.

Depuis les années 1980, la révolution de la micro-informatique transforme le bureau qui reste fondamentalement un écritoire, mais en version numérique : le clavier, la souris et l’écran remplacent le tapis, la feuille et la plume.

Bureau knoll
Bureau Knoll

Profitez de nos offres partenaires

Savez-vous qu'en achetant sur Internet vous bénéficiez de prix en moyenne 15% moins chers ?
Vous cherchez du mobilier design, une chaise, un tabouret, un fauteuil, un bureau, un pouf, un meuble de jardin...?
Achetez vos meubles design sur Alter ego design.
Vous cherchez un canapé, un meuble de cuisine, des objets décoratifs, une chambre, un matelas, un lit ?
Le site Tendancio a tout ce qu'il vous faut.

Retour haut de page