Histoire de Knoll, fabricant de mobilier design américain

Depuis plus de 80 ans et après une histoire heurtée faite de décès tragiques et de multiples changements de propriétaire, le fabricant de meubles américain Knoll fait partie des grands noms et a produit les meubles des plus grands designers comme Marcel Breuer, Ludwig Mies van der Rohe, Eero Saarinen, Isamu Noguchi, ou Frank Gehry.

Hans Knoll, le fondateur

En 1914, Hans Knoll nait à Stuttgart dans le sud de l’Allemagne. Son père, Walter Knoll, gère une entreprise de fabrication de meubles et quand émerge le design moderniste en Allemagne notamment avec le mouvement Bauhaus, Walter Knoll commercialise certaines de leurs œuvres.

Hans Knoll commence sa carrière dans l’entreprise de son père qu’il représente à l’étranger, notamment au Royaume-Uni puis aux Etats-Unis. En 1937, il crée à New York sa propre entreprise, la Hans G. Knoll Furniture Company, avec l’ambition de faire du mobilier d’avant-garde un produit de masse adapté au public américain.

En 1941, il rencontre Florence Schust, qui devient sa collaboratrice en tant qu’architecte d’intérieur, et qui deviendra sa femme, Florence Knoll. Née en 1917 à Saginaw dans le Michigan, Florence a étudié l’architecture à la Cranbrook Academy of Art, où elle s’est liée d’amitié avec un couple de designers et d’architectes qui eux aussi deviendront célèbres, Charles et Ray Eames.  Elle a également étudié sous la direction du célèbre architecte et designer du Bauhaus, émigré aux USA à cause des nazis, Ludwig Mies van der Rohe.

Hans Knoll Florence Knoll
Hans Knoll et Florence Knoll

La Knoll Associates et la Planning Unit

En 1946, Hans et Florence se marient et l’entreprise de Hans devient la Knoll Associates, toujours basée à New York.

Florence Knoll fonde alors la Planning Unit, un nouveau concept commercial qui cherche à offrir aux clients un service global en matière d’aménagement intérieur, en associant des disciplines jusque-là exercées séparément : le design de meubles, l’architecture intérieur, la décoration d’intérieur. Auparavant, les clients devaient s’occuper de concevoir eux-mêmes leur politique d’achat de meubles et d’agencement de leurs espaces, domestiques ou professionnels ; avec Knoll, ils peuvent dorénavant confier la conception d’ensemble à une entreprise experte. Cette offre séduit de grandes entreprises comme le réseau de télévision CBS, General Motors, ou IBM.

Knoll Associates se spécialise dans le mobilier design d’avant-garde, en éditant certains des meilleurs designers de l’époque : Eero Saarinen (collaborateur de Charles Eames), Ludwig Mies van der Rohe, Pierre Jeanneret, Harry Bertoia (condisciple de Florence Knoll à la Cranberry Academy of Art).

Knoll Harry Bertoia Diamond chair
Knoll – Harry Bertoia – Diamond chair
Knoll Ludwig Mies van der Rohe Barcelona chair
Knoll – Ludwig Mies van der Rohe – Barcelona chair

La florissante Knoll Associates se transforme une nouvelle fois en 1951 pour devenir Knoll International.

Tout va donc pour le mieux pour la jeune entreprise et le couple Knoll, quand Hans Knoll meurt tragiquement dans un accident de voiture à La Havane, à Cuba, en 1955, à l’âge de 41 ans.

L’âge d’or de Florence Knoll

Florence Knoll décide de continuer l’aventure malgré l’adversité qui la frappe. Elle lance la production du Pedestal Group, une collection de meubles monopied, dont la chaise Tulipe (Tulip Chair) d’Eero Saarinen qui deviendra une icone du design moderne.

Eero Saarinen Chaise Tulipe Tulip Chair
Eero Saarinen – Chaise Tulipe – Tulip Chair

La Planning Unit est alors à son apogée : l’économie des USA d’après-guerre en plein boom est en demande d’aménagement professionnel moderne et rationalisé, que Florence, formée par des maîtres du Bauhaus, se fait une joie de leur offrir. Florence Knoll invente d’ailleurs une nouvelle manière de proposer des idées à ses clients : en plus des traditionnels plans d’architecture intérieur, elle fournit des échantillons de tous les matériaux utilisés, avec les matières et les couleurs, les textures et les aspects, qui permettent aux clients d’imaginer les lieux finis.

En 1958, Florence se remarie avec un de ses clients, et lassée d’avoir à gérer les aspects financiers et commerciaux de Knoll International, préférant se cantonner aux aspects créatifs, elle vend son entreprise à un grand groupe, Art Metal Construction, en passant un accord pour rester à la tête de la Planning Unit et du design. Mais le dirigeant d’Art Metal meurt l’année suivante et l’accord est renégocié à la baisse. Florence Knoll finit par démissionner en 1965.

Knoll aux mains de grands groupes

De 1965 aux années 1990, Knoll International passe de main en main, rachetée avec des succès divers par de grands groupes et peine à renouer pleinement avec le succès.

Elle reste néanmoins une valeur sûre du mobilier de bureau.

Rachetée en 1990 par la compagnie d’électricité Westinghouse, Knoll se refait une beauté en confiant au designer Frank Gehry une collection de chaises et de fauteuils en bois laminé et cintré.

Knoll Frank Gehry
Knoll – Frank Gehry

Elle réédite également certains de ses classiques ou des œuvres inédites de certains de ses anciens collaborateurs, comme la Collection Krefeld de Mies van der Rohe ou sa célèbre chaise Barcelone, ou la chaise Wassily de Marcel Breuer.

Knoll Marcel Breuer Wassily chair
Knoll – Marcel Breuer – Wassily chair

En avril 2021, Knoll est rachetée par son éternel rival, Herman Miller, pour un prix d’1,8 milliard de dollars.

Son site : https://www.knoll.com/

Retour haut de page