Tapissier, tapissier garnisseur, tapissier d’ameublement et tapissier décorateur

Le tapissier

Tapissier ou artisan tapissier est le nom commun à plusieurs métiers spécifiques dont les compétences se rejoignent plus ou moins : tapissier garnisseur, tapissier décorateur et tapissier d’ameublement.

Si le terme de « tapissier » provient de tapis et de tapisserie, rapidement les tapissiers du moyen-âge et de l’époque classique ont été amenés à s’occuper de toutes sortes de textiles d’intérieur, du tapis aux revêtements des meubles en passant par les rideaux et les couvertures.

Il en va de même aujourd’hui : le tapissier est le spécialiste de tout ce qui est en tissu, en cuir ou en textile synthétique dans la maison, du sol au plafond, de la moquette au papier-peint, du lit au fauteuil, de la couette au coussin, et de tout ce qui va avec : les rembourrages, les mousses, les ressorts, les colles, les coutures…

Il collabore donc fréquemment avec d’autres métiers de la décoration d’intérieur, comme l’architecte d’intérieur, le décorateur d’intérieur et le menuisier ébéniste.

Il travaille pour des particuliers (décoration des maisons, appartements…) mais aussi pour des entreprises ou des administrations (bureaux, lieux publics…) et pour le monde du spectacle (théâtre, cinéma…)

Le tapissier décorateur

Le tapissier décorateur est généraliste et s’occupe aussi bien des tapisseries murales que du revêtement des meubles, des rideaux, des abat-jour, et des rembourrages (dans le cas des matelas et objets similaires, on parle alors de matelassier ou de bourrelier). Il a donc aussi les compétences du tapissier garnisseur.

Un tapissier décorateur peut prendre en charge la décoration de toute une maison, ou même d’un hôtel ou d’une résidence !

Le tapissier garnisseur ou tapissier d’ameublement

Le tapissier garnisseur s’occupe spécifiquement des meubles : le cuir d’un canapé, les ressorts d’une chaise, le crin d’un fauteuil.

Il peut s’agir de meubles neufs, le cas échéant fabriqués sur-mesure, ou de meubles anciens.

Il peut travailler à l’ancienne, ou avec des techniques modernes, ou un mix des deux.

Le garnissage ancien consiste à poser des sangles sur l’assise du siège, puis à y fixer des ressorts (guindage), à les garnir de crin -garnissage) et les recouvrir du revêtement, tissu ou cuir (couverture).

Le garnissage moderne se fait en général à partir de mousses synthétiques, surtout polyester.

Tapissier d'ameublement
Tapissier d’ameublement en train de garnir un siège

Si vous souhaitez vous essayer au garnissage, voici un tutoriel intéressant en vidéo :

Le tapissier restaurateur de meubles anciens

Ce tapissier garnisseur est spécialisé dans la restauration des meubles anciens, ce qui suppose de bien connaître les anciennes techniques de fabrication pour les reproduire à l’identique.

Il peut aussi les rénover avec des techniques modernes si c’est au goût du client : pourquoi pas, après tout, remplacer le crin et les sangles d’un authentique fauteuil Louis XV par de la mousse synthétique, pour un meilleur confort ?

Un fauteuil de style relooké par un tapissier garnisseur / décorateur
Un fauteuil de style relooké par un tapissier garnisseur / décorateur

Quelle est la formation du tapissier ?

Le métier de tapissier s’apprend à de nombreux niveaux et avec diverses approches suivant la spécialité choisie.

Approximativement, du tapissier le moins qualifié au tapissier le plus qualifié :

  • CAP tapissier d’ameublement en siège ou en décor
  • BEP Métiers d’art tapissier d’ameublement
  • BP artisanat et métiers d’art, option tapisserie d’ameublement
  • BP ameublement, option tapisserie décoration
  • BRM option tapissier
  • DMA en arts de l’habitat
  • DMA en arts textiles et céramiques, option tapisserie
  • FMA option tapisserie
  • DEFSMA option tapisserie
  • BTMS tapisserie décor et mobilier

Quels sont les outils du tapissier ?

Le tapissier utilise de nombreux outils spécifiques, comme :

  • des outils de mesure : mètre pliant, mètre double, mètre ruban
  • des aiguilles, des carrelets et des houseaux
  • des tire-crin et des tire-sangle
  • des ciseaux à dégarnir, ciseaux pour tissu, ciseaux à papier
  • des ciseaux à bois
  • des chasse-clou
  • des maillets et marteaux
  • des râpes à bois
  • un pied de biche
  • des clous de tapissier
  • des semences (petits clous à tête plate pour faire tenir les tissus et sangles sur le bois)
  • des chevalets et tréteaux

Clous divers

Au niveau des matériaux, il utilise :

  • des textiles ou des cuirs
  • du crin végétal (palmier, coco…) ou  animal (cheval)
  • de la laine (mouton)
  • des plumes et duvets (poule, canard, oie)
  • du coton (molleton)
  • des mousses polyester ou polyuréthane

Comment choisir un tapissier ?

Pour bien choisir votre tapissier garnisseur, décorateur ou décorateur, vous pouvez lui demander :

1/ Son CV : vérifiez son niveau de formation ! A-t-il les compétences spécifiques requises par votre commande ?

2/ Son book ou ses réalisations : a-t-il déjà réalisé des travaux similaires à ce que vous lui demandez, et le résultat vous plait-il ?

Si ces conditions vous semblent remplies, alors demandez-lui :

3/ Un devis précis. Vous fournissez la description précise du travail à effectuer, et il vous donne non seulement son prix, mais aussi la facturation détaillée des étapes et des matériaux utilisés. Ainsi, si vous demandez plusieurs devis, vous pouvez comparer !

Evidemment, n’abusez pas du temps de ces professionnels, essayez d’abord de vous renseigner par vous-même : beaucoup d’artisans tapissiers aujourd’hui ont leur site Internet ou leur atelier-boutique, vous pouvez donc savoir si leur savoir-faire vous convient ou non.

Quel est le tarif d’un tapissier ?

Le tarif d’un tapissier dépend grandement du type de travail qu’on lui demande.

Faire rénover un meuble ancien, précieux ou design à un tapissier d’ameublement expérimenté, ou faire la décoration intérieure d’une villa à un tapissier décorateur prestigieux, revient évidemment beaucoup plus cher que de poser une simple moquette ou de fabriquer un coussin avec le tissu de votre choix à un tapissier garnisseur doté d’un CAP.

Le prix moyen d’une heure de travail tapissier se situe entre 35€ pour les travaux les plus basiques, jusqu’à vers 150€ pour des travaux très qualifiés.