Le canapé en cuir, roi du salon !

Aussi indémodable que confortable, le canapé en cuir, haut de gamme, trône comme un roi au milieu du salon.

C’est un mythe autant qu’un meuble. On s’y imagine assis, entouré-e de sa famille et de ses amis, dans un luxe venu du fond des âges – la culture de la peau animale.

Des canapés, des cuirs

Cuir naturel ou synthétique

Symbole de richesse, d’élégance et de robustesse, son cuir est le plus souvent fait de vachette, souple et au grain fin, mais aussi de buffle, plus brut. Ces cuirs, vivants et authentiques, vieillissent et changent d’aspect avec le temps, et on vieillit avec eux.

Pour des raisons éthiques ou économiques, on en trouve aussi en version vegan, en simili-cuir, ou cuir synthétique.

Aspects

Ce cuir peut prendre un aspect vieilli, voire craquelé, ou simplement patiné ; ou doux comme du velours dans le cas du cuir nubuck (un cuir poncé côté fleur).

Il peut être lisse et brillant, ou capitonné, donc plissé.

Canapé en cuir molletonné
Canapé en cuir capitonné, le must !

Coloris

Sous sa forme classique, les couleurs du cuir naturel dominent, du blanc au noir, en passant par le beige et le brun foncé, suivant la couleur de la peau de l’animal sacrifié.

Ses variantes modernes le montrent de toutes les couleurs : vert, bleu, jaune, rouge…

Canapé en cuir rouge
Canapé en cuir rouge

Formes

Comme les autres canapés, le canapé en cuir est droit ou d’angle (forme en L), mais il est le seul à avoir sa forme « club » – comme les fauteuils club, c’est à dire avec de généreuses formes rondes, cossues, notamment au niveau des accoudoirs.

Il a des versions 2 places (entre 100 et 200cm de large), 3 places (200 à 300cm de large), 4 places voire plus. Il peut aussi aller par 2 si on a… la place !

Design

Le canapé de cuir se développe à la fin du XIXè siècle et au début du XXè, accompagnant l’essor de la bourgeoisie. Le cuir, lié à la richesse qu’on tire de l’élevage bovin, semble un gage d’authenticité conservatrice, une forme d’ancrage pour des élites de plus en plus urbanisées et industrielles.

On abandonne ainsi les fioritures boisées des styles antérieurs, au profit de formes simplifiées, en carrés arrondis, un retour aux bases géométriques en cohérence avec l’évolution de l’art moderne.

On passe ainsi de styles plus ou moins baroques, au plus sobre canapé Chesterfield (XVIIIè siècle anglais) puis au canapé « club » et au style américain.

Canapé classique brun
Canapé classique brun

Divers designers marquent l’histoire du canapé de cuir, comme :

  • Le Corbusier, avec son intemporel canapé droit, très simple et sans accoudoirs – réalise par Charlotte Perriand
  • Arne Jacobsen et son canapé « Swan » tout en courbes minces, effilées
  • George Nelson et son canapé Marshmallow, fait de multiples disques de cuir de couleurs vives
  • Florence Knoll avec son canapé capitonné aux formes rectangulaires très légèrement arrondies aux angles, et au dossier incliné vers l’arrière pour une assise relaxante
  • Divers designers scandinaves qui retrouvent le bois sous le cuir, et présentent des canapés-banquettes, rustiques, aux coussins de cuir sur une structure de bois apparente
  • Le design italien, audacieux et moderniste, qui renouvelle les matériaux et parfois, gardant le cuir, remplace la structure par du métal voire diverses formes de plastique

Comment choisir son canapé en cuir ?

Il faut bien réfléchir avant d’acheter son canapé en cuir, car ce standard de prestige a engendré maintes contrefaçons, produits de mauvaise qualité et à bas prix.

Un cuir de bonne qualité est résistant et dure au moins 20 ans si on sait l’entretenir.

La meilleure qualité de cuir est le cuir pleine fleur (un peu plus cher) ou semi pleine fleur (un peu moins cher), des peaux dont on a gardé la surface supérieure très dense en fibres ; ces cuirs ont une finition à l’aniline et se patinent avec le temps.

Le cuir en fleur corrigée a été poncé puis vernis ou pigmenté, il résiste donc mieux à l’usure, mais dure moins longtemps qu’un cuir pleine fleur.

On a le choix entre le cuir de vachette – en réalité de boeuf -, au grain plus fin, et le cuir de buffle, plus brut et un peu plus épais.

Au contraire, les croûtes de cuir sont de mauvaise qualité car ils ont perdu la partie supérieure de la peau, moins résistante, ils ont donc une durée de vie plus courte.

De même, le « cuir PVC », beaucoup moins cher, n’est tout simplement pas du cuir. Il faut savoir ce qu’on veut !

A l’évidence, le coloris du cuir détermine sa durée de vie : les coloris clairs, ou le cuir blanc, se salissent beaucoup plus vite et demandent plus d’entretien, alors que les coloris foncés, bruns, ou noirs, tendent à dissimuler la plupart des taches.

Un autre critère important, la mousse : c’est sa densité exprimée en kg/m3 qui compte.

Ainsi une mousse peu dense, comme la mousse polyester (PE) sera moins chère mais aussi moins dense et moins durable : à force, le cuir va se déformer.

Les mousses polyuréthane, en version Haute Densité (HD) ou Haute Résilience (HR), garantissent une meilleure tenue sur le long terme.

Dans tous les cas, une densité supérieure à 25 kg/m3 est recommandée.

Comment nettoyer un canapé en cuir blanc ou clair ?

D’abord, mieux vaut prévenir que guérir ! On doit en particulier éviter :

  • les animaux susceptibles de griffer, les chats mais aussi les chiens
  • l’exposition au soleil, le cuir ne supporte ni une forte lumière (il se ternit) ni une forte chaleur
  • les vêtements qui déteignent sur un cuir blanc ou clair

Un canapé en cuir doit s’entretenir pour durer. Pour le protéger, on peut le cirer régulièrement, la cire formera une couche protectrice en surface et évitera notamment la pénétration des tâches dans les profondeurs du cuir.

Pour nettoyer une tache sur un cuir clair ou un cuir blanc, il faut la tamponner (sans frotter !) avec un linge doux, ou du coton, et :

  • du lait pour bébé ou du lait démaquillant, puis un peu de vinaigre blanc.
  • de la glycérine, trouvable en pharmacie
  • du talc (saupoudrer, laisser agir, puis tamponner)
  • de la pierre d’argile (tamponner avec une éponge humide)

Dans le cas de taches grasses, privilégiez le dégraissage au vinaigre suivi d’un cirage pour regraisser.

Dans le cas d’une brûlure de cigarette, on peut l’atténuer en ponçant la tache à la pierre ponce, avant de passer un cirage de la couleur du cuir.

Envie d’acheter un canapé en cuir ?

Laissez-vous tenter par ces magnifiques produits :

  • Ce splendide canapé club 2 places en cuir marron vieilli

  • Le même canapé club en version 3 places
  • Cette réédition contemporaine du canapé Chesterfield, 2 places

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.